Journée de la femme:Portrait de Flora Fourcade

Hi guys!

Le 8 mars, c’est la journée de la femme. Girl Power!  
Pourquoi se contenter d’une seule journée pour célébrer la femme?
A partir d’aujourd’hui et jusqu’à la fin du mois, vous trouverez les portraits de 8 femmes fortes, courageuses et entrepreneuses sur le blog. 
8 femmes qui n’ont pas eu peur d’aller au bout de leur rêve.
8 histoires incroyables et motivantes que vous trouverez sous le hastag #8femmes8mars sur les réseaux sociaux. 
Je commence par celle sans qui, ce blog n’aurait jamais vu le jour, Flora Fourcade. Flora est une photographe de talent, une amie fidèle et une basketteuse féroce

« Par passion , je n’ai pas hésité à tout plaquer! »

« J’ai toujours fait de la photo. C’est lorsque j’ai dû arrêter pour faire mes études en médecine  que je me suis rendue compte que ça m’était indispensable. Du coup j’ai tout lâché et j’ai passé le concours pour intégrer une école de photo.
J’ai fait  une formation de 3 ans à l’école Icart Photo. Mais plus qu’à l’école c’est en stage au contact d’autres photographes que j’ai appris mon métier.


Ma journée type

Il n’y a pas de journée type en photo c’est d’ailleurs ce qui me plaît dans mon travail.

Il y a des périodes où je suis toute la journée en retouche devant mon ordinateur, d’autres ou je suis en studio et encore d’autres où je suis à l’extérieur aux 4 coins de la France ou à l’étranger selon les demandes du client.


Je n’ai pas d’horaires puisque je suis à mon compte mais il n’y a pas de secret pour réussir il faut travailler dur! 


« Être une femme dans ce métier est un avantage »

C’est un métier super enrichissant qui permet de s’ouvrir au monde, de faire de belles rencontres et de découvrir plein de milieux et de cultures différentes. À chaque séance on passe d’un monde à l’autre (une école prestigieuse le lundi, un créateur de mode le lendemain et une fête musulmane le surlendemain pour exemple).

Le métier de photographe a ses avantages et ses inconvénients.

S’il faut travailler dur, ne pas compter ses heures et sacrifier de nombreux weekends, il permet également lorsque la période est plus calme de prendre des jours en pleine semaine, de partir en vacances quand on le décide etc.


J’ai toujours vu le fait d’être une femme comme un avantage.

Les gens sont souvent bienveillants et impressionnés qu’une femme puisse faire ce métier qui est mine de rien assez physique !


L’arrivée du baby me fera peut être changer d’avis mais pour le moment, ma vision du travail reste la même. 

« Future maman, ma vision du métier n’a pas changé »



Mon message aux femmes qui souhaitent se lancer dans la photographie

C’est un métier fantastique !

Mais il faut travailler dur, sans cesse se remettre en question et chercher à progresser. Il ne suffit pas d’appuyer sur un bouton.



Il faut être persévérante et motivée. »


Pour voir le travail de Flora et prendre contact pour des projets, c’est par ici!!! 

Merci encore Flora de partager ton expérience! 
Mucha love




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *